Nous avons peu souvent l’occasion de nous réconcilier avec la politique. Tout spécialement dans ce département des Hauts-de-Seine, laboratoire de la corruption comme le note, avec un point d’interrogation, le livre « 92 connexion », auquel j’ai déjà fait allusion dans de précédents billets.

Cette occasion nous a été offerte par le député du MoDem, Jean Lassalle qui, avant de reprendre son chemin sur le tour de France à pied qu’il a entrepris en avril, mené  par une intuition forte qui le porte à la rencontre des citoyens, a voulu faire étape à Paris pour rendre compte, ne pouvant plus garder pour lui seul ces paroles entendues et qu’il a commencé à recueillir dans des « cahiers d’espoir ».

Présent à l’Assemblée nationale pour l’écouter samedi 15 juin, j’en ai tiré un billet pour mon blog sur Mediapart.

Si vous êtes intéressés par la parole humaniste et imagée de ce député hors normes je vous invite à retrouver ce billet sur Mediapart. Bonne lecture.

Bernard LEON