annonce 8 dec TTLes sections MoDem des villes de Vanves, d’Issy-les-Moulineaux, et de Paris 15ème ont rejoint depuis plus d’un an le collectif d'associations "contre la Tour Triangle" qui organise cette manifestation à l’occasion de l’ouverture du Salon Nautique et à qui nous apportons notre soutien.

Nous travaillons sur ce projet de tour de bureaux de 180 mètres (aucun logement de prévu),  prévoyant d'accueillir 5000 personnes à la Porte de Versailles à l'emplacement du Hall 1 du Parc des Expositions, depuis maintenant plus de trois ans.  Nous sommes malheureusement de plus en plus  soucieux de ses impacts, pour les riverains du Parc des Expositions, mais aussi plus largement pour tous les habitants des communes proches, notammment en termes de transports et de  logement. Pour rappel, sur la même zone à quelques centaines de mètres sont prévus le batiment du Ministère de la Défense et des tours à Issy; plus de 15 000 personnes sont ainsi attendues.

 

L'information, la concertation et l'écoute des habitants et notamment des Vanvéens sur ce projet sont de plus très insuffisantes et quelque peu chaotiques; les premières réunions d'information  annonçait par exemple un hotel dans la tour pour les besoins du Parc des Expositions; désormais il n'y en a plus; en revanche nous avons appris un projet de requalification du Parc, qui prévoierait un hotel et un palais des congrés. Mais aucune information précise ni de concertation des Vanvées n'est prévue à ce jour. Et pourquoi ne pas avoir prévu ce projet dans sa globalité dès le départ et ne pas avoir concerté les habitants sur des informations fiables?

 


Suite à l'enquête publique, le commissaire enquêteur a d'ailleurs conclu cet été que l'intérêt général de ce projet n'était pas démontré à ce jour et a émis des réserves concernant ses impacts négatifs, en particulier pour les transports et pour l'environnement. Or la mairie de Paris s'obstine.

 

Quand aux retombées économiques annoncées de ce projet auxquelles nous pouvions bien sur être sensibles, nous craignons au contraire de grandes déceptions; non seulement des bureaux ne sont malheureusement pas synonymes de création d'emplois (et ce type de bureaux sera fort coûteux pour des entreprises), mais les hôteliers, par exemple, sont soucieux devant le risque de départs de salons à Villepinte.

Le chantier sera certes créateur d'emploi, mais le sera tout autant pour un autre projet mieux conçu et prenant réellement en compte les besoins des habitants et des acteurs économiques concernés.