L’entreprise gouvernementale et les grands services d’Etat privatisés n’arrêtent pas un seul instant de développer ce qu’il faut bien appeler, l‘injustice sociale.


Réforme Sarkozy/Fillon/Woerth des retraites

Nous ne traiterons pas aujourd’hui de la réforme des retraites, laquelle, parce que les français en reconnaissent le bien fondé, est l’occasion, pour le Président et son gouvernement, de faire passer, sans véritable concertation ni dialogue, et sur un rythme accéléré, une série d’iniquités, qui comme d’habitude, frappera les plus faibles : femmes obligées de travailler jusqu’à 67 ans pour toucher une retraite à taux pleins, mais diminuée par rapport à aujourd’hui, des femmes déjà victimes de fortes inégalités de salaires, travailleurs ayant connu un parcours au travail chaotique, fait de temps partiel et de chômage, jeunes d’aujourd’hui qui ne trouvant pas d’emplois, ne pourront avoir leurs annuités, etc.


EDF, autre prédateur

Mais il y a bien d’autres rabotages au quotidien de votre porte monnaie qui se préparent.

Il s’agit de la rente électrique que se prépare EDF sur votre dos. Le gouvernement « vient de décider par décret, au terme d’une expérimentation
bâclée » la mise en place par EDF de « nouveaux compteurs intelligents.

Ces compteurs, qui vont être installées dans chaque foyer, sont ils fabriqué en France ? Non. Ils le sont à l’étranger. On va donc importer des compteurs, c’est à dire enrichir des fabricants étrangers et des importateurs.

L’Etat qui se targue, mais sans rien faire, de se préoccuper de la santé de nos industriels, aurait pu prendre son temps afin de permettre à notre industrie, souvent en difficulté ces temps ci, de concevoir et fournir ces compteurs. Il n’en a rien été.

Comme le précise Marianne : « Une clientèle captive va donc payer entre 120 et 240€ par logement, soit un chiffre d’affaire de l’ordre de 4,2 Milliards d’euros. En Italie, le même compteur est fourni par l’Enel pour 80€ seulement ».

Merci Sarkozy, merci Fillon. La rente électrique n’a pas de prix.

Bernard Léon